En marche vers les Assises de l’Outre-mer

Accueil / Actualité / En marche vers les Assises de l’Outre-mer
En marche vers les Assises de l’Outre-mer

L’outremer est une richesse, une chance, mais aussi un défi pour la France… C’est en effet ce que le ministre des Outre-mer a tenu à souligner lors de son récent discours de politique générale. Pour elle l’éloignement, le déficit d’infrastructures, le chômage de masse, la pauvreté, l’accès aux services essentiels (eau, éducation, sécurité) et les effets du réchauffement climatique… font parti des défis qui font face à La Réunion et aux outre-mer. Lorsque la ministre, Annick Girardin, s’est prononcée sur ce sujet face aux parlementaires ultramarins, elle a avancé les 8 thèmes principaux de la politique générale du MOM, sa feuille de route.

Elle continue que ces différents axes stratégiques permettront de structurer son action et pourront servir de cadre aux Assises de l’outremer qui devraient commencer fin septembre. Parmi les thèmes qu’elle a énoncés, Annick Girardin, propose de mobiliser l’investissement public au profit d’un projet de développement équilibré. Elle insiste sur la nécessité d’un cadre plus stable et plus lisible pour promouvoir la croissance économique et l’emploi. Selon elle, il est possible de faire outre-mer un des leaders dans le secteur de la lutte contre le changement climatique et en matière de préservation de la biodiversité. La ministre veut également répondre aux aspirations des jeunes et remettre les cultures ultramarines au centre de l’intégration.

La mise en œuvre de ces actions devrait se baser sur une approche participative et non moins innovante. Les Assises annoncées pendant la campagne présidentielle devraient donc permettre la mobilisation de l’ensemble des composantes de la société, de l’État aux opérateurs, en passant par les collectivités, les citoyens, les entrepreneurs, les institutionnels, etc. Enfin, elles devront faire l’objet de consultations innovantes et toucher le plus large public ultramarin possible pour garantir une expression citoyenne inédite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *